Accueil » Notre programme » Motivation » Les instruments de la motivation » Pour maigrir, il faut apprendre à apprivoiser ses émotions

Pour maigrir, il faut apprendre à apprivoiser ses émotions

Il faut savoir que des émotions ça ne se mange pas, ça se vit.  Et si on les vit mal, on peut avoir des comportements inappropriés comme manger sans avoir faim.

Tout le monde a des émotions.  Qu’il s’agisse d’une joie ou d’une peine, chaque émotion appelle une réaction affective intense.  Manifester notre joie à l’annonce d’une bonne nouvelle en sautant au coup d’une personne, c’est tout à fait normal, mais manger deux barres de chocolat quand nous n‘avons même pas faim, ça dénote que notre réaction devant une émotion est mal programmée.

Nous donnons souvent cet exemple à nos malades pour leur faire comprendre leur comportement devant la nourriture : «Vous êtes à la maison et il y a une heure que vous venez de dîner.  Le téléphone sonne, vous répondez et on vous apprend une mauvaise nouvelle.  Vous fermez l’appareil et immédiatement vous vous dirigez vers le garde-manger et, sur le champ, vous dévorez douze biscuits au chocolat.  Et cependant, vous venez à peine de terminer votre repas.  Vous êtes forcée d’avouer qu’il n’y a aucune, mais absolument aucune relation entre votre acte de manger et la mauvaise nouvelle que vous venez d’apprendre.  Et pourtant, vous êtes allée manger quand même.  Vous avez donc eu un comportement inapproprié devant une émotion que vous n’avez pas été en mesure d’assumer, de contrôler ».

Une émotion mal maîtrisée est la résultante d’une situation particulière ou d’un événement subit ou exceptionnel qui nous a perturbés, qui nous a chambardés et qui, surtout, nous a déstabilisés.  Une émotion négative étant un DÉPLAISIR et manger étant un PLAISIR, il n’y a qu’un pas à faire pour aller vers le PLAISIR.

Pour arriver à apprivoiser ses émotions, il faut apprendre à se relaxer.  Or il y a une étroite corrélation entre les muscles et le cerveau.  L’ÉMOTION provoque une tension musculaire qui envoie un message de stress au cerveau.  La diminution de la tension musculaire favorise la détente du cerveau.  La RELAXATION contrôle les réactions émotionnelles face au stress.  Vous avez donc tout intérêt à vous relaxer.  Tous les jours, isolez-vous dans un endroit calme. Installez-vous dans un fauteuil, allongez les jambes, fermez les yeux, mettez une musique douce et pensez à un moment heureux que vous avez vécu.

Au lieu de manger quand survient une émotion que vous ne pouvez maîtriser, choisissez une activité non alimentaire que vous aimez :

  • allez prendre une marche
  • faites un jeu de patience
  • allez faire un tour de vélo
  • lisez une revue, un livre
  • écrivez ce que vous ressentez ou ce que vous pensez suite à une émotion
  • téléphonez à une personne qui vous est chère pour lui faire part de vos sentiments